19e Printemps des Poètes Du 28 février au 19 mars 2017 Maison de la Poésie Jean Joubert
 
James Noël est le parrain de cette édition à Montpellier.
Pour la sixième année, Le Printemps des Poètes à Montpellier est porté par La Maison de la Poésie Jean Joubert, structure et lieu référents et fédérateurs, relais du Printemps des Poètes national.
« Ce 19e Printemps des poètes invite à explorer le continent largement et injustement méconnu de la poésie africaine francophone. Si les voix majeures de Senghor, U Tam’si ou Kateb Yacine par exemple, ont trouvé ici l’écho qu’elles méritent, tout ou presque reste à découvrir de l’intense production poétique africaine… Parole libérée, rythmes imprévus, puissance des symboles et persistance du mythe : écoutons le chant multiple des Afriques, du Nord et du Sud, et au-delà du continent africain » C’est ainsi que Jean-Pierre Siméon, directeur artistique, présente le thème Afriques(s), retenu cette année par l’équipe nationale du Printemps des Poètes.
A Montpellier, c’est à travers le poète haïtien James Noël, parrain de cette édition, que s’expriment ces voix lointaines. Le temps d’une soirée dédiée, Arthur H partage les planches avec lui, frôlant ainsi le firmament des plus beaux croisements poétiques et musicaux. La migration des murs, « pamphlet poétique », interroge notre monde, ses replis et ses peurs.
Mais le Printemps nous entraîne également en Chine –grâce au partenariat avec l’Institut Confucius, ou en Polynésie- avec la venue de Flora Aurima Devatine, grande poète tahitienne, ou encore au Chili – avec la présentation du nouveau recueil de Patricio Sanchez Rojas, poète franco-chilien. Avec lui, le souvenir de Jean Joubert, qui nous a quittés l’année dernière, n’est pas loin. « Je sais bien que le papillon est un arbre invisible. Ses branches sont ton regard et la terre entière ta blessure » lui adressait-il en hommage l’année dernière.
Grâce aux partenariats actifs plus que jamais, le Printemps se déroule aussi à la Médiathèque centrale Emile Zola, ainsi qu’à la salle Molière, qui, grâce à la collaboration Maison de la Poésie Jean Joubert/ Opéra orchestre national de Montpellier, accueille la lecture concert « Le chien de Zola », d’après l’oeuvre du poète montpelliérain Laurent Grison, avec la prestigieuse musicienne Dorota Anderszweska, violon solo supersoliste de l’Orchestre.
Le Printemps est fêté par les radios associatives, les associations, les comités de quartier, les médiathèques, sous la forme d’une multitude d’initiatives.
Comédiens et musiciens accompagnent la parole poétique dans ce moment privilégié de l’année où chacun peut s’en saisir, dans la multitude des propositions : lectures, performances, concerts, conférences…et toujours, bien sûr, au côté des poètes, la présence des livres.
Maison de la Poésie Jean Joubert Moulin de l’Evêque, 78 avenue du Pirée 34000 Montpellier
www.maison-de-la-poesie-languedoc-roussillon.org 04 67 73 68 50 // 06 11 61 85 97