Appel « La Biennale en danger » - pétition pour le maintien de la Biennale Internationale des Poètes en Val-de-Marne

Nous apprenons que, suite à une baisse importante de ses subventions, la Biennale Internationale des Poètes en Val-de-Marne est aujourd’hui menacée.

Fondée il y a vingt-cinq ans, sur proposition d’Henri Deluy, la Biennale est, en France, l’un des rares festivals de poésie de dimension internationale. C’est un espace de liberté pour les poètes et un acteur qui compte pour la diffusion et la promotion de la poésie contemporaine auprès du public, notamment des jeunes.

Confronté à des difficultés, (qui tiennent au désengagement de l’Etat), le Département du Val-de-Marne, qui l’a soutenue dès l’origine, réduit aujourd’hui sa subvention d’environ un tiers. La région Ile-de-France a aussi réduit sa subvention d’un tiers. Cette situation risque d’entraîner licenciements et cessation d’activité.

La poésie est la mémoire de la langue. Elle est aussi un laboratoire des mots et de l’imaginaire indispensable à sa vitalité. Un moyen précieux de cultiver notre sensibilité individuelle et collective. Son partage le plus large possible est une nécessité démo-cratique, particulièrement « en ces temps difficiles » de repli, de fermeture aux autres, de désespérance.

Nous demandons que les pouvoirs publics et les collectivités territoriales concernées prennent les décisions qui s’imposent pour que continue la Biennale Internationale des Poètes en Val-de-Marne.

 

Nom :

Prénom :

SIgnature :

 

courriel : biennaledespoetes@biennaledespoetes.fr