Chroniques

Regards sur la poésie française contemporaine des profondeurs (11) Jacques Viallebesset

par : Anonyme

Jacques Viallebesset a publié un recueil de poèmes L’écorce des cœurs au Nouvel athanor, en 2011. Au printemps, un second recueil, Le pollen des jours, est paru chez le même éditeur. Il est également auteur d’un roman «  La conjuration des vengeurs » , adapté en bande dessinée. Ses poèmes sont présents dans plusieurs revues et anthologies  internationales. Il travaille actuellement à deux recueils, l’un « Pour saluer Giono » , l’autre dont font partie les poèmes présentés «  Ce qui est épars » .

De mots... à vous (4)

par : Sabine Huynh

De l’autre côté du miroir, avec Angèle Paoli

MICHEL COSEM

par : Anonyme

EXTRAIT
Voici une Andalousie à ma manière, loin de tout folklore et lieux communs, fruit de mes carnets de voyages de 1990 à 2012. C’est une rencontre avec les sierras, la mer, les villes un court instant habitées où plus longuement vécues. C’est aussi une manière d’approfondir, de rechercher, de tenir compagnie à la beauté d’un lieu que l’on a choisi.

Regards sur la poésie française contemporaine des profondeurs (9) : Dominique Boudou

 

"La poésie, je ne sais pas. Je n'ai jamais su.  Essayez d'approcher l'oiseau sauvage. Vous ne pouvez pas. Des voix comme celles de Rimbaud, Lorca, et j'en passe, demeurent hors de mon atteinte. Leur mystère est si grand. Mes mots si petits. Quelle forme ils ont ? Dans quelle pâte parviennent-ils à tenir un peu ? De quoi est faite cette résistance qu'ils ont, parfois ?

Rachid Moumni

par : Anonyme

Poésie-Peinture 
L’Essence Intangible 
présentation  Nasser-Edine Boucheqif

 

Un regard sur la poésie polonaise actuelle (2)

La poésie d'Ewa Lipska, traduite et présentée par Isabelle Macor-Filarska

Le poème pour dire les poètes contemporains, 8 : la poésie d’Olivier Barbarant

Le principe de cette chronique est le suivant : Matthieu Gosztola écrit à chaque fois un poème « sur » l’œuvre d’un poète contemporain. Ce poème a pour fonction, de par et le sens qu’il véhicule et le recours à la forme qui le constitue en tant que poème, de dire quelque chose de cette œuvre et de son mouvement. À la suite de son propre poème, Matthieu Gosztola propose plusieurs poèmes du poète en question.

LEANDRO CALLE

par : Anonyme

ALORS

Poème traduit par Yves Roullière

Regards sur la poésie française contemporaine des profondeurs (8) Jean-Marc Sourdillon

 

Né en 1961 sur les bords de la Seine, Jean-Marc Sourdillon a d'abord enseigné à l'Institut français de Madrid puis par choix, pendant dix ans, à l'hôpital Raymond Poincaré de Garches auprès d'élèves handicapés. Il enseigne à présent en classe préparatoire dans la région parisienne.

Ont compté pour lui d’une manière décisive les rencontres avec Philippe Jaccottet et l’œuvre de María Zambrano  ainsi que la découverte, à l’âge de 16 ans, des Cévennes, sa région mentale.

Notes pour une poésie des profondeurs (12)

A propos de Rimbaud, Arthur, « celui qui créera Dieu », lu par Stéphane Barsacq

ALAIN DUAULT

par : Anonyme

Deux poèmes pour deux chœurs d’Eric Tanguy

Pages