Critiques

Sabine Huynh : Kvar lo

 

« On ne peut pas écrire sans la force du corps »1

Dernière nuit en enfer, théâtre d’après Rimbaud

 

 

Lumière.

Un homme nu se dégage d’un long suaire de soie noire. Un homme ? Une embarcation de vers et de phrases ; nous sommes au théâtre. Le bateau ivre est léché par les vagues funèbres de l’hôpital de Marseille.

Béatrice LIBERT : L'Aura du blanc

 

Béatrice Libert, auteure belge, ayant reçu en 2014 le Prix Jean Kobs de l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, pour son recueil poétique Écrire comme on part, vient de publier aux éditions Le Taillis Pré L'aura du blanc.

André GACHE : Dogons, Emme Wobo

 

A travers une étude ethnographique, l'auteur nous livre la « matière » parole, celle qui est souple, qui évolue, s'échange et se modifie en fonction des interlocuteurs et du temps, matière volatile, eut égard d'abord à la tradition orale africaine, formant un groupe, voire des sociétés qui partagent un univers commun.

Gille BAUDRY : Sous l'aile du jour

 

(…) oser le chant
Pour conjurer la nuit

 

... on lit dans un autre poème:

 

(…) Et la voix perdue de l’enfance
T’accorde le chant intérieur
Qui descelle la nuit

Tu recouvres la vue.

 

Jeanpyer POËLS : La Vie en vie.

 

Cette mince plaquette me désarçonne : je ne sais trop par quel bout la prendre. Dois-je m'arrêter au jeu de mots que je lis dans le titre, La vie envie ? Mais quoi donc ? Le titre reste énigmatique. Qu'est-ce que la vie en vie ? Qu'est-ce qu'une vie vivante ? Mais la vie peut-elle être morte ?

 

Jacques ANCET : Les Livres et la vie

 

" La poésie, c'est le bruit que fait le monde quand je parle " 1)

 

" le poème n'existe pas, seule existe la trace qu'il en reste " 2)

 

Les mots à l'oeuvre (exposition)

 

 

À Bordeaux comme partout ailleurs il y a le in et le off. En matière d’art, le off, c’est le musée de Bègles. Étiqueté art brut, il offre tous les deux mois une nouvelle exposition. Cette institution, portée par la rigoureuse passion conjointe de conservateurs et d’un maire hors normes (Gérard Cendrey, Pascal Rigeade & Noël Mamère), est la plus créative et la plus réjouissante de la région.

Denis HEUDRE : Sèmes Semés

 

Denis Heudré et sa traversée des saisons
 

Pablo NERUDA : poèmes retrouvés, traduits par Jacques ANCET

Il s'agit d'un livre inégal dont Jacques Ancet s'est efforcé de donner une traduction aussi poétique que possible : quelques beaux poèmes d'amour, d'autres dans la veine du Canto General, et quelques textes de moindre importance.

Fil de lecture sur Guenane, Jacques Josse et Le Golvan

 

Fil de lecture autour de la micro édition poétique avec trois éditeurs passionnés par leur rôle de passeur de poésie : Yves Perrine pour les éditions La Porte, Julien Bosc pour les éditions le phare du cousseix et Gilles Plazy pour les éditions la Sirène étoilée. Trois éditeurs pour trois auteurs pleins de talents qui méritent d'être découverts, bien que ne figurant pas dans les listes de best seller des librairies.

 

Pages