Essais & Chroniques

Thérèse Plantier

par : Christophe Dauphin

Poète du sur-vrai et du féminisme intégral

HXOZ

par : Julien Blaine

Un poème de Julien Blaine

S'ils te mordent, Morlay ! [1]

par : Christophe Morlay

            Généalogie d'une éradication française

 

            Durant un mois cet été, du 23 juillet au 24 août, France Culture diffuse une collection d'émissions consacrées à la poésie, intitulée "La poésie n'est pas une solution".

Il reste le "monde" du mime

par : Philippe Bétin

Cette nuit, c’est à toi que je parle. Poète. Comment, sinon, l’oiseau qui guette porterait-il quatre ailes sans couleurs ?

Une ouverture vers la poésie mexicaine

par : Paul Vermeulen

Comme dans un éclair
je cesse de m’entendre :
    
silence

                 Carmen Boullosa

 

 

Lettre d’un jeune poète à Jacques Dupin

par : Mathieu Hilfiger

"Nos vies et le monde, présents et à venir, réclament que nous continuions à faire advenir une langue qui autorise la poésie"

Vu de Belgrade [2]

par : Marija Knežević

Every one of us, I believe, has a lot of gifts. It is an art to recognize them. At least the most important of them. Unfortunately, nowadays people are pretty much brainwashed, preoccupied with chasing money, positions… The fact is that we live in an age of dominant false values. The value system is upside-down. But even so, that cannot be an excuse for an individual not to search for her or his own values. We simply must do that. It is our obligation to be in the permanent search for our gifts. To know.

Les longs poèmes de Dany LAFERRIÈRE

par : Pascale Trück

Tout se passait jusque là comme si, dans l’œuvre de Dany LAFERRIÈRE, de roman en roman – de récit romancé en récit romancé, devrait-on dire – la même parole se prolongeait, traversée par le même souffle poétique. En cela, Dany LAFERRIÈRE est bien un Haïtien, même s’il s’est exilé il y a plusieurs décennies maintenant. Ce pauvre caillou qu’est Haïti fourmille de poètes. Certains vivent ailleurs mais ils ne s’éloignent que géographiquement.

6 regards sur l'Afrique en 6 poèmes

par : Fabien Desur

Choix personnel établi par Fabien Desur

Hommage à René Rougerie

par : Jean Maison

René Rougerie depuis son atelier de mots a porté vers nous des voix en poésie, a donné place aux plus marginaux, aux plus éloignés, dans l’évidence intime de ses préférences.

Pages