Essais

La maison Tarkovski, l’âme du corps à corps

Le pouvoir de ses mots tient à l'unité qu'ils entretiennent avec la terre (...) et au combat vigoureux avec elle.

Yves Broussard

 

La porte disent certains / restera toujours ouverte / sur l’immense le tout et le rien

Politique du poème

 
         Le poème est un souffle de langage, une parole franche où s'édifie la relation du monde et de l'humain.

Un regard sur la poésie Native American (17). La poésie de LeAnne Howe

J’en baiserai 47

Ferai l’amour à des milliers d’autres

Mettrai au monde une nation de frères et de sœurs.

Contre le simulacre. Enquête sur l’état de l’esprit poétique contemporain en France. Réponses de Dominique Boudou.

... que pénètrent, un peu, poésie, arts, philosophie. Et je sais que ce peu, qui fait grandir, reste dans les mémoires. Je reçois des témoignages dix ans, vingt ans après...

Un regard sur la poésie Native American (16). La poésie de Jennifer Elise Foerster

Il faut nous mettre dans le sillage de ses mots et passer avec eux pour contempler, comprendre, voyager, compatir, partager, savoir, ne plus savoir...

Eugène Durif : un essai provisoire ?

Le réalisme de Durif est étrange : s'il est noté "Bobines de fil évidées", le vers suivant précise "le récit des rêves, minutieux bercement"

La poésie de Sam Hamill

 

Bush – aucun décompte des corps
transportés chauds et bien vivants…
vers des prisons glaciales en terre étrangère, situées on-ne-sait où
pour être soumis à on-ne-sait-quelle torture.

Lecture de Requiem de Marie-Josée Desvignes

... tout ce que la narratrice peut faire pour son enfant mort, c’est de « lui construire une cathédrale de mots » et de lui composer une messe des morts. 

La dimension du réel dans la poésie de Jorge Najar

par : Yves Prié

La poésie de Jorge Najar n’apporte aucune réponse, bien au contraire. Elle explore les questions...

La poésie de Lhasang Tsering

Je vous en prie, je vous en prie rappelez-vous
La nuit sombre et sans fin que les vivants subissent...

La poésie de Khalid El Morabethi

par : Marc Delouze

Et se battre contre ces bras qui ont poussé sa flamme sourde en enfer.

Pages