Revue des revues

Grandeur (et petites inquiétudes) du Journal des Poètes

Ce récent numéro s’ouvre sur des paroles rassurantes de notre ami et collaborateur Jean-Luc Wauthier, au sujet de la situation du Journal des Poètes, belle aventure dont il est le rédacteur en chef. Wauthier ne craint pas de parler d’argent et des difficultés rencontrées face au retrait de certains financeurs. Le JdP se bat pour vivre. On le comprend. C’est le propre de toute structure qui défend la poésie, et ce n’est jamais aisé.

Passage en revues

 

Autour de Diérèse,  Ecrit (s) du Nord, Phoenix

Les carnets d’Eucharis

Nathalie Riera est une lectrice infatigable. Egalement Poète, elle a publié Puisque beauté il y a (Lanskine, 2010), un recueil qui, en se gardant de tout solipsisme, couronne le jour qui passe et sait jouer des saisons de l’homme sur la terre Depuis 2008, elle diversifie, dans sa revue numérique Les carnets d’Eucharis, les approches et les contenus littéraires. Sans sectarisme mais ouvert aux tendances esthétiques les plus novatrices, son site est devenu incontournable.

La revue des revues de Sophie d’Alençon

autour de Vents Alizés, Contre-Allées, Le Journal des Poètes, N4728, Soleils & cendre, Nunc, Poësis, L’hôte

La revue des revues de Christophe Dauphin

autour de : Lettres Roumaines, Empreintes, Diérèse, Chiendents, Coup de Soleil, 7 à dire, Friches, Spered Gouez, La main millénaire, Concerto pour marées et silence, Intranqu’illités 

Faites entrer l'Infini, n°54

Le dernier numéro de la revue Faites entrer l’Infini, édité par la Société des Amis de Louis Aragon et Elsa Triolet, a pour titre : Aragon dans son siècle, par 25 écrivains d’aujourd’hui.

Autour de Voix d’encre, A l’index, L’Intranquille, Arpa et Europe

 

Le numéro 47 de la belle revue Voix d’encre propose des textes de sept poètes : Muriel Stuckel, Daniel Martinez, Emmanuel Merle, Isabelle Lévesque, Agnès Adda, Calou Semin et Monique Saint-Julia. Le volume s’ouvre sur un poème émouvant et fort de Muriel Stuckel, dont les mêmes éditions ont publié un recueil il y a peu,  
Le poème est dédié à Béatrice Douvre :

 

La revue Les Hommes sans épaules ou la communauté des invisibles

Quel curieux titre d’abord, Les Hommes sans Epaules ! Et quand on comprend que ce titre se réfère à un livre de J. H. Rosny Aîné, Le Félin géant, aux temps immémoriaux de l’âge des cavernes et de la fiction populaire, le mystère ou le trouble s’épaississent.

Une aventure intellectuelle et poétique unique : la revue Conférence

 Née en 1995, la revue Conférence a maintenant près de vingt ans d’existence. En sa forme, sa taille, son volume, sa beauté, elle est toujours aussi extraordinaire, une sorte d’ovni dans le monde éditorial contemporain. En son développement aussi, puisqu’au fil du temps la revue est devenue maison d’édition, publiant des poètes tels que Pascal Riou ou Pierre-Alain Tâche, des ouvrages inclassables, des essais, en particulier et récemment ceux de Salvatore Satta ou Giuseppe Capograssi.

Passage en revues

Autour de  Siècle 21, Meet, Le Journal des Poètes, Phoenix et The French Literary Review  

 

 

Passage en revues

 Autour de Arpa, Europe, La Passe, La main millénaire et Phoenix

 

La revue Nunc fête sa dixième année

Et de quelle manière ! Ce 27e numéro de la toujours très belle revue Nunc, accompagné de dessins et de photographies superbes de sculptures de Paul de Pignol, s’organise autour d’un dossier consacré au poète anglais Gérard Manley Hopkins. Aussi connu et important dans le monde anglo-saxon que peut l’être Rimbaud dans le monde francophone.

POESIDirecte

La dix-neuvième livraison de la revue POESIEDirecte a pour thème le désir. Née il y a maintenant 12 ans, sous l'impulsion de Florentin Benoît d'Entrevaux, de Gaël de Bouteiller et de Gaëtan de Magneval, le premier numéro, placé sous le signe du silence, a vu le jour en l'an 2000.

La revue Po&sie et la Corée

300 pages consacrées à la poésie coréenne contemporaine, on mesure difficilement l’extraordinaire travail que cela représente pour l’équipe de la revue Po&sie. Ce volume est un monstre. Dans le bon sens du terme, celui qui désigne un ouvrage immédiatement incontournable dans son domaine. Et en effet on ne pourra plus se pencher sur la poésie actuelle de cet endroit du monde sans en passer par ce livre exceptionnel.

L’Imprévue, du côté de Boston

par : Fabien Desur

L’Imprévue est une drôle d’aventure. Revue littéraire et artistique en deux versions (l’une française, l’autre américaine), qui, depuis 2009, a pour vocation de rassembler auteurs et artistes des deux rives de l’Atlantique. Elle est une passerelle, et même le pont le plus long de la planète. Elle est dirigée par Catherine Ribes De Palma, née à Lyon en 1967, et vivant aux Etats-Unis. La revue naît donc régulièrement du côté de Boston.  Le numéro 2 évoquait le dit et le non dit.

Phoenix, volume 5

La revue Phoenix n’en est qu’à son cinquième numéro mais il ne faut pas se fier aux apparences. Elle s’inscrit dans une très longue histoire, celle qui est passée par Sud puis Autre Sud. Phoenix est la descendante directe des deux premières. Chacun des numéros de Phoenix est orchestré autour de la figure d’un poète contemporain. Ainsi, les pages de la revue ont-elles accueilli par exemple Marc Alyn, Bernard Mazo, Henri Bauchau… Ce numéro 5 est consacré à la poésie de Boris Gamaleya.

Népenthès

par : Eze Baoulé

La revue Népenthès en est à sa 4ème livraison. C'est une publication de l'Association Carrefour des Chimères et son maître d'œuvre se nomme Bernard J.Lherbier.

La Traductière a 30 ans

Dirigée par le poète Jacques Rancourt, La Traductière fête ses 30 ans en nous offrant un numéro de toute beauté. La particularité de la revue étant de publier les poètes choisis en français et en anglais, en plus de leur langue d’origine. Au cœur de ce trentième volume, des poètes venus de Singapour. C’est d’ailleurs la première fois qu’une revue ouvre ainsi ses pages à autant de poètes singapouriens, poètes écrivant dans l’une ou plusieurs des quatre langues parlées là : anglais, chinois mandarin, malais et tamoul.

Pages