Bagdad

 

 

Bagdad

 

Mère du monde Bagdad

bâtie par Al Mansour

pour être la capitale de la douleur créatrice

 

après Al Mansour

les poètes ont afflué vers elle

et ont embrassé sa terre

déversé sur ses nattes un vin

jusqu’à devenir jardin

échappatoire pour les oiseaux de mer

et les bédouins du désert

 

Celui qui se dirigeait vers elle

fou d’amour il oubliait

sa première aimée

oubliait la clef de sa maison

mourait en martyre

ivre dedans

Elle a fasciné le cœur nu d’Al Nouman

qui n’a cessé de répéter :

Bagdad !

Était la plus douce femme

et restera la plus douce des glycines’

Traduit par Nasser-Edine Boucheqif