LA RECONNAISSANCE

 

Par cette résurrection
après l'indignation, la décomposition des choses
Et des êtres
Par les liens de cette arrestation
Toute la lumière s'est faite sur l'injustice, sur l'outrage
Plus tard sur le Mont des Oliviers
Vibrant encore de son irruption  divine
Toute la lumière s'est accomplie
Ce fut la Résurrection

Sur les épines à  terre devenues gloire
Sur les calices brisés
Recollés entre les mains des justes
Sur les corolles ensanglantées
Les corolles dans la fleur sainte du sang
Les corolles devenues givres, larmes coagulées épanouies
Sur la haine
Ainsi le pardon est intervenu

Mais l'injustice est revenue
L'injustice est revenue avec la blessure
Telles que des cordes d'amarrages ou des cordes de pendus
L'injure est revenue avec l'arbitraire
L'innommable avec la violence
L'infondé est revenu avec l'humiliation
L'inquisiteur est revenu avec l'absurde

Et les pavillons de la pauvreté se sont multipliés
Les grilles du malheur
Se sont refermées sur l'homme serein
Les sanglots se sont mélangés à l'insoutenable

Mais la lumière a fait son chemin malgré tout

Malgré tout la lumière s'est faite lumière .