Méditation sur le ciel

 

O bleu d’entre les blés
Toi qui bois le vent toi
Qui ris dans les vallées
Viens me parler de l’eau
De l’ombre et de la mort
Loin des rumeurs brisées
Toi qui sais tout cela
Qui vois le bout du temps
Veux-tu que je dénoue
Mon âme à l’aube du
Corps qui m’est octroyé
Pour le passage vers
Ton immense cri ce
Cri brûlant qui hante ô
Dis-moi jusqu’à quand dis-
Moi les soleils les mers
Le temps nu jusqu’à ce
Mot posé sur le ciel

 

 

Poème pour chœurs d’Eric Tanguy