L’ARMURE DU LIEU

à Gwen Garnier-Duguy

 

Le Dieu trine est vivant, il respire.
l’Esprit est le souffle de Dieu.
Ô Marie,  revêtez-moi de l’armure du lieu où l’Esprit respire,
Ô Vierge, adoubez-moi
Chevalier du Sacré-Cœur !
Que l’Esprit m’anime et m’extraie du joug de la pesante loi,
Disposez, s’il vous plaît, des ascensions dans mon cœur,
Que l’Amour me tienne lieu de foi.
Que le souffle, puisé à la bouche même du Verbe, me baptise et me fasse
À son image,
Respirer à sa mesure :
inspirer à son inspir,
expirer à son expir.
Ô, Vierge glorieuse,
Rosier de l’Emmanuel
Épelez-moi le Nom de  Gloire
Où la rose interne reverdie.

 

 

« L’Armure du Lieu » est parue dans le numéro 20 de la revue POÉSIEDirecte.