deux sensibles

 

deux sensibles et qui
tremblent dessous la peau
parmi des hommes mieux
plantés :       souvent      on
s’enfuit.

 

 

"A Jacques Rochereau"

publié dans la revue Eponyme en 2006