ROULETTE RUSSE

 

A Jean-Michel Platier

 

Un loup sur son séant,
à la Maïakovski,
il blogue à bout portant :
calibre Poésie.

Une rose épanouie à la tempe.
Et partout, les morts enterrent leurs morts ;
des cadavres sur pieds pour fossoyeurs
au-dessus desquels la Lune
fait moins pâle figure.

Extrait de Le charnier des poètes