extraits de La Ville

 

 

Où finissent l’aube et la plaine la plainte amie s’éteint

 

Au bout de la plaine, au bout de l’aube ils construisent la grande ville
Ses yeux brûlés la grande ville garde le feu
Retenant l’aube à l’horizon : le jour,

elle en a l’usage.
 

La grande ville nous garde du feu elle le garde pour nous
Ainsi nous éteignons-nous, plaintes rendues à la plaine

 

 

Fleurs seules naissent d’un passé éteint.