Le cerisier

 

Le cerisier, le plus bel arbre maintenant,
Chaque rameau couvert de fleurs
Se lève dans l’allée du bois
A Pâques revêtu de blanc.

Maintenant, du compte de mes années,
Vingt ans ne me reviendront plus
Et si je les ôte à soixante-dix printemps
Il ne m’en reste que cinquante :

Puisque pour voir nature en fleurs
Cinquante années sont peu d’espace,
En direction des bois j’irai
Pour voir le cerisier en neige.

 

Traduction par Delia Morris et André Ughetto

 

Loveliest of trees, the cherry now -
Is hung with bloom along the bough,
And stands about the woodland ride
Wearing white for Eastertide.

Now, of my threescore years arid ten,
Twenty will not come again,
And take from seventy springs a score,
It only Ieaves me fifty more.

And since to look at things in bloom
Fifty springs are little room,  ,
About the woodlands I will go
To see the cherry hung with snow.