Le plus grand spectacle du monde

 

Bienvenu
au plus grand spectacle du monde
le théâtre de la vie.

Scène avec décor de pacotille
là où tu te trouves toi
te sentant
comme une marionnette, attachée
pieds et mains
comme une poupée, avec des trous,
dans le dos,
comme un acteur de second rôle
qui n’étudie jamais le scénario.

Sur les tables,
qu’il y ait tragédie, qu’il y ait comédie,
tu changes le morceau de viande de la poitrine
contre du plastique, contre du coton,

ou contre du métal organique.

Sous les projecteurs,
nous sommes des figures tristes et sombres
que manipule, cruelle,
la destinée.

(Poème de “Matériel de déception ».)
Traduction, Laura Vazquez

 

El  mayor espectáculo del mundo

 

Bienvenidos
al mayor espectáculo del mundo:
el teatro de la vida.

Escenario con decorados cutres,
donde te hallas tú
sintiéndote
como una marioneta, atado
de pies y manos
como un muñeco, con agujero
en la espalda,
como un actor secundario
que jamás se estudia el guión.

En las tablas,
haya tragedia, haya comedia,
cambias el trozo de carne del pecho
por plástico, por algodón,

o por metal orgánico.

Bajo los focos,
somos tristes figuras sin sombra
que maneja, cruel,
el destino.

(Poema de “Material de Desecho”).