Souffle

 

Eh ! Les filles !

Nos onirismes de ranis,
Vous en souvient-il ?
Nous faufilions les entrelacs d’herbes folles
Nous étions tendres et pastels comme Efagon,
Nous étions zestes de fraîcheur.
Nous étions évanescences,
Nous étions luminaires,
Nous voulions être filles d’Apollon.

Nous avons naufragé.

Aujourd’hui nos cœurs
Furonclés,
Comme des laides cabosses de cacao
Ulcèrent le saumâtre.

La terre crapule a cramé
Nos arcs-en ciels.
Que nous reste-il ?
Que des fumerolles rictus répulsifs,
Que de la hantise des gerçures des Vénus désenchantées.