Liaison florale

 

Prendre une tête fleurie d'artichaut extraire
d’une bouée je t’aime une marguerite
dans le tronc volubile d’un arbre de Judée
délicatement les poser sur un lit d’églantines
et de digitales dénué de tout soupçon
les laisser un peu s’effeuiller recueillir le suc
de leurs étreintes or et vert Ô le brusque
enlacement jusqu’au coeur quand se froissent
beaucoup les pétales et les rêches écailles
quand s’étreignent passionnément les astéracées
guetter l’inexorable floraison des belladones
cherchant à semer à la folie les spores
de la rumeur que de laideur glissent-elles
alliance à contre champ pas du tout,
fermez vos gueules de loup murmure
le coquelicot rêvant d’unir à l’épine du christ
son feu éphémère de pavot indocile.

 

inédit