Murmurent, à l’aube des blés

 

 

Murmurent, à l’aube des blés, l’aile et la brume.
Quel jour plus intense éloigne l’ombre ?
La rivière pure déjà calme les jardins.
Sera-ce époque le chemin irisé ?

 Dans les champs voilés de rêve automnal, nomades les yeux cueillent le silence.