Naître sur cette terre

 

Naître sur cette terre
Et naître chaque jour

Comme on partage le bois
Pour le feu,
Pour s’asseoir
Dans l’ombre précieuse des regards,

Partageant à la ronde
Ce que l’on espère de l’aube
Et de l’autre en son mystère.