the great pretender

 

a tv program about me
i didnt watch
apparently my father was on there
with his hair died blond
doing his wispering
lies and reason

– im supprised
   that
   your father
   is so posh
an aqatence tells me

and
i have to nod
for theres nothing else to say
about
my posh father
born the son of a able seaman
in a two bedroom terrice house
in gillingham
talks like a lord muck
and
belives it too
dosnt speak with any members
of his family
an alcohlic
manic depressive
pill-popper
who beats his wife
dose
part time telly sales
and litter collecting on the beach
at west whittering
now
living in council flat still
contemplating suiside
and they smile knowingly at me
for theyve seen my father
on telivission
and know my father well
and i dont

 


le grand faiseur

y a eu une émission de télé sur moi
je l’ai pas regardée
apparemment mon père y était
les cheveux teints en blond
à distiller ses mensonges et ses explications
de sa voix murmurante

– je suis étoné
   que
   ton père
   ait l’air si chic
me dit une conaissance

et
il faut que j’acquiaisse
car j’ai rien d’autre à dire
sur
mon père si chic
fils d’un matelot de 2e classe
qui habite un t3
à gillingham
il se prend pour le roi
et
parle comme le roi des cons
il addresse la parole à personne
dans la famille
c’est un alquolo
maniaco-dépressif
qui s’enfile des pilules
bat sa femme
roupille
vend des télés à mi-temps
et ramasse les ordures sur la plage
de west whittering
aujourd’hui
il vit toujours dans une hlm
il a des envies de suisside
et eux ils me sourient d’un air entendu
parce qu’ils ont vu mon père
à la télé
et qu’ils le connaissent bien
et moi pas

 

traduit de l'anglais par Jean Poncet

Note de la rédaction : les apparentes fautes inhérentes aux textes font partie du travail poétique de Childish