Une blonde moderne

 

Giflée de sang, jambes de bébé. A l’assaut
des allées, pilotant son fauteuil électrique
follement elle distribue à tous ses yeux –
des sourires – L’ombre d’osier des chaises vole
sur les pavés – Sous les parasols le garçon
de café danse en toréador.

Rêveuse arrêtée près d’un bac de terre noire
le bout des doigts plongés entre les géraniums
elle se retire sous ses paupières : entendre
battre la terre, dans ses doigts comment la terre
bat dans les autres par les pas – sentir la terre
qui bat sous l’asphalte, l’herbe, les immeubles,
en attendant  personne

 

Roanne – Place de la paix