Le poète Ernest Pépin rend hommage à Chavez

par : Anonyme

Pour Hugo Chavez

 

 

C’est mon sang qui éclate

En souples jets d’une insolite douleur

Dont la voix s’intercale aux archives de la mort

C’est mon sang d’îles à tout faire

D’îles à refaire

Au bord de la tempête déchirée

Dont l’épée se calcine

En calvaire d’eau

Jamais à terme cette eau de ma naissance

Foyer de mes luttes

Conduit naturel des sources ouvertes à tous les possibles

O homme courtois donné en garantie