DURRUTI 1936

 

héros-voyou, leader anarchiste,
fils de cheminot, guérillero aux yeux d’enfant
dans un visage de sauvageon, propagandiste prolétaire
Buenaventura Durruti persévérait surtout
dans sa quête du mot juste et pur.

lorsqu’il prenait la parole, tous comprenaient son propos.
Emma Goldman dit qu’autour de lui tout bouillonnait comme dans une ruche
et qu’il était, paraît-il, toujours de bonne humeur.

La colonne Durruti
s’était constituée sur l’esprit libertaire et  le sacrifice volontaire.
son cortège funéraire qui enveloppa majestueusement
Barcelone de noir
et de rouge
vit affluer 500 000 âmes – grandiose — dans la Via Layetana.

même le consul russe
fut profondément ému
à la vue de cette masse de poings fermés
qui ne jurait que par cet anarchiste
convaincu que seuls les généraux dirigeaient par la force
et que la discipline comme une illumination
giclait toujours et seulement
de l’intérieur.

 

–  traduit du croate par Suzanna Matvejević