Ces choses-là

 

Le pain est là
on ne voit pas son sens
on en mange
la pierre
l’argile
l’eau
de même
le corps communie avec
– la main la bouche la peau –
et aucun sens ne reste en dehors de cela
tout est donné
tout est reçu
cet échange se suffit à lui-même
pas de questions
aucune réponse
ni imagination ni interprétation
rien à comprendre
tout est compris

faire cela avec les mots
comme s’ils étaient
ces choses-là
qu’on mange caresse manipule
nos objets de tendresse
de travail et de peine
qui se partagent notre être
tel un unique
organe de sens
sans sujet

 

extrait du recueil inédit Sur la pointe d’une dent de lait  – 2012