Plongeon intime

 

Ma tête plonge dans mon ventre
des poissons érotiques glissent
entre mes neurones (quels doigts
malhabiles)
une étoile de mer
telle une ventouse
amoureuse
s’est collée à mes lèvres
une anguille
s’enroule comme un bandeau
autour de mes yeux
une sépia géante
a englué mes jambes
de son vomissement visqueux
les transformant en queue de sirène
mes bras rentrés dedans
battent l’eau de mes veines
tels des nageoires
noyée en moi-même
on dirait
je me masturbe

 

 

extrait du recueil inédit Sur la pointe d’une dent de lait  – 2012