Un devin de passage

 

Écrire c’est mourir
pisser du sang
se dépecer vivant
ce n’est pas pour les joueurs
de poker
on ne bluffe pas
avec des cartes qu’on n’a pas
on ne cache pas de doublets
dans les manches
venez regarder
ecce poeta
gisant sur la table de dissection
cherchez son âme
dans des mots perdus
parmi ses entrailles
exposées au peuple
pour servir de leçon
aux insoumis
venez y lire
votre destin
au gré d’un devin
de passage

 

 

 

extrait du recueil inédit Sur la pointe d’une dent de lait  – 2012