le beat des astres

 

nature brute neige brune vous Refuges     vipère langue vous sédentaires bave pustule     méthane vous Aversion répandu le long des ruisseaux     nous plastiques et fabriques à cancer vous corps cobayes     nœud coulant grange parfaite     grandes lignées d’Ignorés     patrimoine à l’Arraché     fils des champs fille de rang vendus aux bienfaits de l’Exode     vous buviez la salive de nos paroles Infectes     forts vous fer pourpre dans la plaie     FEU     taïgas
devenues vide-ordures

                        flore mère Insoumise     Nature fruste vous vierge comme un vase à vomissure

 

 

Cellule Esperanza (n’existe pas sans nous), Montréal, L’Hexagone, 2009, p. 92.