Chronique de la dérive douce [extrait 2]

 

Le feu n’est rien
à côté de la glace
pour brûler un homme
mais pour ceux qui
viennent du sud,
la faim peut mordre
encore plus durement
que le froid.