LES RUINES

 

Érostrate,
Cordonnier éphésien,
Incendia un temple
Pour que son nom ne soit pas oublié.

Or aujourd’hui il n’aurait pas cette chance.

Je pourrais presque le voir

Se tirer les cheveux devant des lieux d’incendie
Verser des larmes sur les pierres des temples démolis.

Et maudire

Princes et commandants   
Prêtres et putains.

 

translated by Bojan Savic Ostojic

 

 

RUŠEVINE

Herostrat,
Obućar iz Efesa,
Spalio je hram
Samo da bi ostao upamćen.

Danas, međutim, ne bi imao takvu šansu.

Kao da ga gledam,

Čupa kose nad zgarištima
I lije suze po kamenju hramova razidanih.

I kune

Vladare i vojskovođe
Sveštenike i kurve.