LES TRACES

 

Pour Sheyla Shehabovitch

Il y a un temps où maint temple est trahi 
Par ceux qui n’y ont jamais mis les pieds.

En ce temps-là maint temple est détruit
Par ceux qui y sont tous les jours.

Et les écrivains glorifient alors les chefs et les grands capitaines
En faisant de grands poèmes sur commande.

Les croque-morts creusent les tombes courtes par milliers
Que les oiseaux de leur perspective voient
Comme des traces d’hommes.

 

translated by Bojan Savic Ostojic

 

 

TRAGOVI

Šejli Šehabović

Postoji vrijeme u kome mnoge hramove izidaju
Oni koji u hramove nisu stupili.

U tom vremenu mnoge hramove poruše
Oni koji su svakoga dana u hramovima.

I pisci tad slave vođe i vojskovođe
I sklapaju velike naručene poeme

A grobari kopaju mnogo kratkih grobova
Koji su pticama, iz njihove perspektive,
Nalik na tragove ljudi.