Sous le soleil des purs

 

Sous le soleil des purs
je marche dans le désert.

Cette marche est une méditation
accordée aux caresses du cèdre
aux courbes lascives du Sutlej.

A travers le ciel
l'absence de nuage me murmure
des paroles de Jésus :
"Farook, de quoi as-tu peur ?
Ensevelis tes bras
dans la terre vierge
Ils deviendront des branches
Tu porteras tes fruits
dans les plaines du Pendjab".

Je dépose ma peur
dans les plis souterrain
de la robe immaculée

Je marche dans le désert
Je suis un  oranger
Mon arbre fait de l'ombre
aux intolérables pensées
qui assaillent le front

Que Dieu bénisse Allah.

 

 

Extrait de Sous mon oranger
Traduit de l'anglais par Zied Azria