À L’ÉPREUVE DU FEU

 

Le noir de la nuit est nuit
Chasse donc ce chagrin d’images
Seul sur la colline
Au Golgotha de l’épreuve
Je me guide aux étoiles de tes yeux

Brillance sur brillance de l’eau pâle
Saccagée de trop d’arbres enracinés
En son charbon – alors me voici
Immergé dans l’arbre de ta mémoire
Pour vivre encore malgré
La limite franchie
Et le corps en poussières
Toujours dans le miroir de la rivière
Je serai donc un peu plus
Qu’un homme en voyage.

En filigrane se dessine fil-à-fil
La figurine de cette fuite au chant
Du matin   rosée sur le vase
Et le fauve flambe d’amertume
Dans des délices d’autrefois
Pris dans ta chevelure
Flammerole d’épices et d’images
Dans les travées.

 

 

À L’ÉPREUVE DU FEU, livre peint par Lilou en 10 exemplaires uniques et originaux,
Brignoles, La Romania Editeur, 2011