GRAND-PLACE

 

Cet étroit corridor
entre les habitations
est l’unique "rue" du village,
on entend soupirer
à travers les cloisons
la nuit le genre humain.
Une araignée pend
à l’aplomb du barreau
comme un cordon de sonnette
tandis que du Maïdo
chemine hors des sentiers battus
une constellation
happée sitôt qu’apparue,
des braconniers probablement –
on ne les reverra plus,
ce sont des hommes qui n’aiment pas les lois.