Le mystère s’appuie aux limbes

 

Le mystère s’appuie aux limbes
Mais la lucarne attire
Soudain l’étoile
Dans une extase de neige

Glisse des tuiles
Le livre ouvert
Laisse une parole d’aubaine
Dans l’embrasure avec le feu

 

 

Belles saisons obscures (Arfuyen, 2012)