Réfugié

 

Réfugié
Je pense souvent
Sous l’eau de la mer il n’y a pas d’eau
Mais des gens comme Nina
Qui dorment tout le temps et attendent peut-être de naître
De renaître

Nina
La petite sœur de Maman
Est morte

Ma tête l’ignore
Et
Dieu l’aveugle
Ignore que je change
Que je ne suis pas Nina

 

 

Née après moi extrait n° 14