Les mêmes actions

 

    Les mêmes actions toujours mais les corps ont changé. Et radicalement différents les petits

êtres qui courent, en tenant à peine sur leurs jambes. Bruits de pas au-dessus de la tête.

Souffles à travers le plafond. Têtes qui se penchent, s'immiscent, surgissent par un trou.

Ne pas s'effrayer pour autant. Car la liste est longue des choses que l'on peut observer ailleurs.

 

    Et le lit est là, parmi les différents lits qui se sont succédés. Un lit blanc. Les montants ont

des boules de cuivre qui luisent à la lueur du feu. Lit d'enfant qui dure, qui est passé de

chambre en chambre, qui a traversé le temps, on dirait.

 

    Le dehors disparaît avec la neige. On s'est approché un jour, limite lointaine ou illusion :

la vie s'est sauvée, un corps de rien s'est refusé à périr.