Plus rien n'effleure

de : 

 

Plus rien n’effleure
           Les trains d’épaules
           A l’arrêt

 

La tension de chair
           A l’affût
                       De sens aperçu
En queue de course
                       De l’espace semeur

 

Obsession du témoin
           Qui nous hâte
                       Et certifie
Le passage bas ici