Reste à restituer, hors écriture

 

Reste à restituer, hors écriture,
à la parole
                 ces espaces vibratoires

tendus de foudre, de soleil
et d’armoise – et comme gorgés
de silences en fusion,

cette énigme intensive où la parole,
incompressible, trouve
à régénérer

sa vocation de feu générateur