Entre neige et nuit

 

Entre neige et nuit
je glisse murmures lents

l’émanation des ombres
volutes, flammèches, fumerolles
mes aspirations

Tout ce qui s’efface
apparaît disparaissant

ainsi cet arbre, ainsi ton corps
ma main

évasive, soulevée, reperdue

à la lisière du gris
calme ouvert

présence nue renouvèle la lumière

 

extraits de Survivances de la neige, inédits