Une journée sans écrire

de : 

 

Une journée sans écrire est une journée perdue

 

Une journée sans écrire est une journée perdue
me disais-je en perdant ma vie à la gagner
labours de champs stérile aux frontières de l'absurde
Absence qui se noie dans le puits du néant
Ecrire ne serait-ce qu'un mot
une sentence un vers
comme un oiseau sans aile dans le nid de l'oubli
La page n'est pas une cabine d'essayage
un lieu où se dévêtir pour changer de peau
Le temps se plie comme un linceul
Les jours s'entassent l'un sur l'autre
dans un coffre sans fond ni couvercle
Nous sommes tous assignés
au tribunal qui est en nous
Les bonnes actions sont de plume
et les mauvaises de plomb
La vie nous dit: "Tout est possible"
La mort répond: "Rien n'est acquis"
Heureux le linge immaculée qu'imprègne
le sang d'une face cachée
Mais comment reconnaître ceux
dont la bouche est une blessure
d'où jaillit le glaive?