NUIT

 

Mon étoile trace un cercle éclatant et chuchote :

viens, vagabond,
viens te greffer au sol
viens regarder le silence
viens caresser les arbres
viens, toi qui t'obstines à vivre,
viens découvrir les garde-fous de la solitude
viens éprouver le radeau de la vie jusqu'à son versant ultime
viens t'abriter sous le murmure splendide de la nuit

je te montrerai le chemin