TOUT UN PEUPLE EN BLEUS DE TRAVAIL

 

Tout un peuple en bleus de travail
s’affairait au-delà des murs du potager
autour des locomotives aux roues gigantesques.
Nous allions les voir quelquefois la nuit
qui haletaient doucement au dépôt
comme des bêtes à peine apprivoisées.
La vie nous précédait alors de quelques mètres.
Nous avons cru plus tard la dépasser
et il nous faut ici de nouveau l’attendre
comme une petite sœur barbouillée de groseilles.