Comme une voile grège

 

Comme une voile grège
dont les fenêtres seraient parties
laissant  au ciel une pièce vide

Il est beau le temps de l’été
lorsque s’ avancent les nuages  venus de nulle part

Sur la couleur des arbres et des herbes égarées 
près d’une ligne qui serait un chemin
ou un changement de terre
on parle des gestes du jour

Plus tard  on nommera
le souffle de minuit
à la halte de la lune

Ils seront nos estimables alliés
parcourus par l’ endurance du météore.

 

 

                            Endurance du météore ( Editions MLD. 2010).