Le poème et l'eau

 

Les voix liquides du poème

m'invitent au crime

au révolver.

 

On me parle d’îles

que même les rêves

n’atteignent pas.

 

Le livre ouvert sur les genoux

le vent sur les cheveux

je regarde la mer.

 

Les événements d’eau

se mettent à se répéter

               dans la mémoire.