L’ENCHAÎNÉ VERT

 

à Bartha Péterné
pour les partages et ressources

dans l’entre-deux des
flux, mes consolidations centenaires
d’orphéons rouges, retrouvés,
le visage de mes absolutions, des
causes perdues, des demains.
méduses stellaires.
des fibres de bois me
transmettent l’inerte fixité de la
circulation. hier, je t’ai prévenu
que tes rêves sont marchandés, que
ton axe de rotation croiserait le mien.