J’irai à Saint-Louis du Sénégal

 

J’irai à Saint-Louis du Sénégal

J’irai à Saint-Louis du Sénégal
Dans une calèche d’eau noire

J’irai à Saint-Louis
Chevauchant le soleil
Dans une calèche d’eau noire
Aux roues qui tournent de nonchalance

Papillons d’âne et sabots de fleurs,
J’irai à Saint-Louis !

…Par le Sahara,
Mêlé aux grains de sable orange
Qui avancent sous la force du vent

…Par le ciel,
Après la nuit inondée d’arcs-en-ciel,
Guidé par des oiseaux terribles
Aux plumes tranchantes comme des sabres
Aux becs perçants comme un don de voyance
Aux yeux éclipses de Lune

Aux couleurs

Inaccessibles

J’irai à Saint-Louis,
…Jaillissant de l’océan
Parmi les crabes jaunes
…Jaillissant du fleuve
Parmi les crabes violets

Et quand les crabes voyageurs
– Pailletés d’étoiles  –
Descendront le long des parois du ciel,
J’irai à Saint-Louis

…Quand la constellation du crabe descendra sur la terre

…Quand le scorpion des sables rejoindra le scorpion de lune
– Sur son croissant

…Quand les oiseaux
En foule furieuse
Envahiront les flots du fleuve
Et les écumes du bord de mer

J’irai à Saint-Louis
Un chapelet d’étoiles à la main
– Dans le murmure de mes rêves

…Dans ces moments où les Saint-Louisiens s’élèvent dans les airs
Pour contempler les dieux…
– Leur propre visage dans les nuages…
– Cet ivoire noir dessiné par un cygne
Qui a caressé la nuit de son aile

Je m’assiérai dans une rue
Où l’on voit passer les gens
Qui nagent dans une lumière d’or
Se trempent contre les murs de poussière
Ocre

…J’irai à Saint-Louis chez l’habitant…

J’irai à Saint-Louis faire du bonheur un homme
Qui dans son bain de calèche d’eau noire
Parcourt la ville
Avec un peigne de pirogues
Dans l’écume noire de ses cheveux

Et dans la poudreuse rouge d’un vent de sable,
Sous de sombres nuages et les foudres du ciel,
De mon corps et mon âme bandés comme un arc
Je ne dis pas qu’à mon entrée dans Saint-Louis
Une pince de crabe
Une queue de scorpion
Et une plume
N’atteindront pas les étoiles

 

 

 

extrait du récit de voyage « Les génies du fleuve Sénégal »
paru aux Editions Artisans-Voyageurs