Tu as emprunté un sentier de sable

 

Tu as emprunté un sentier de sable
Pour disparaître dans l’ombre
Derrière une vague
Laissant traîner derrière toi
Des reflets de lune
Des reflets nacrés
Des robes de mariées
Des éclairs       des écailles
Des sirènes échouées
Au bord d’une lagune argentée…

Tu es sortie de chez toi
Comme l’écume qui jaillit de la vague
– Et tu as disparu dans le noir
 

extrait de Marines