A quoi je pense ?

 

A quoi je pense ?
Je pense à l’espoir et la dernière chance
Et la rose qui écrit, chante et danse.
Sur un autre rythme de la vie.
Elle crie à haute voix que ce n’est pas fini.
A quoi je pense ?
Je pense à cet homme qui a désiré revenir
Pour récupérer le bonheur qui veut partir.
Je pense à cet aveugle qui veut s’éveiller.
Il a enfin voulu ouvrir ses yeux pour bien voir
Son visage dans le miroir.
Le miroir qui dit courageusement la vérité.
A quoi tu penses cher clown silencieux ?
A quoi tu penses cher mort vivant ?
A quoi tu penses chère belle fleur rouge ?
A quoi tu penses, toi, l’enfant désespéré ?
Pourquoi tu as décidé de tout arrêter ?
Ne cogne pas ta tête contre le fer.
Ne dis pas que c’est fini, je ne peux rien faire.
Parle, même si tu risques ta vie, il ne faut pas se taire.
Oui, main dans la main, viens avec moi, on peut le faire.
Ils disent que je suis un fou.
Ils disent que je suis un mongolien
Ils disent que je suis un bon à rien.
Ils disent que je suis un point noir sur une ligne blanche.
Merci bien, tout ce que je dis n'est que mensonges ?
Non… ! Je vais leur montrer qu’ils ont tort !
Je vais leur montrer que je suis un vrai combattant,
Et non un esprit mort !
A quoi je pense ?
A ce pauvre. Il a froid et sa fièvre monte.
Il souffre, et près de lui la mort chante
Elle danse et elle chante l’opéra.
Appelez les médecins !
Trop tard. Qu’il repose en paix.
Là-haut il sera calmé et soigné.
A quoi je pense ?
Je pense à ces anges qui sourient quand ils voient le travail bien fait
Quand ils voient les humains qui marchent dans le droit chemin
A quoi je pense ?
A rien.
Aux mêmes mots mais surtout pas les mêmes sentiments.
Je ne pense à rien,
Et dans le rien, il y a beaucoup de choses.
Je pense et je pense.