Ô crépuscule

 

Ô crépuscule
Orné de ma souffrance
Où vas-tu
Sans autre habit,
‘ Sans question ni repos ’
Avec ma fermeture perpétuelle
Au bas de ton corps ?
Et moi seul
Avec la compagnie
Du bruit de la machine